Objet étrange

Cet ampli, reprend le design des éléments communs à la « V-Serie », il aura quelques difficultés à s’harmoniser avec le napperon de la grand mère ou la moule géante lumineuse, souvenir des dernières vacances au Tréport. On imaginerait mieux cette « chose », fixée sur le tableau de bord d’un command-car ou d’un avion de chasse …

Le look est particulier mais la construction est robuste, puisque le boîtier est en aluminium massif extrudée.

Fonctionnellement tout ou presque de ce qui est nécessaire est présent. On trouve sur la face avant un bouton de volume en plastique, qui détonne un peu avec l’environnement « aluminium », puis deux prises jack aux  formats standards 6,3 mm et 3,5 mm, pouvant fonctionner de concert.

La face arrière comporte, au format RCA, l’entrée ligne et une sortie ligne en reconduction directe, permettant de connecter l’ampli directement à la source, et ainsi de permettre au signal de modulation de continuer son chemin sans altération vers d’autres éléments de la chaîne audio. On trouve également sur cette face  la connexion pour l’alimentation externe, et curieusement un voyant bleu de mise sous tension. Il aurait été préférable que ce voyant fut placé sur la face avant, mais la topographie de la carte électronique en a décidé autrement.

En l’état, l’ampli est toujours sous tension, un petit interrupteur en façade aurait été le bien venu. L’ampli est posé sur deux bandes de caoutchouc antidérapantes qui le stabilisent correctement. Une large sérigraphie, indiquant le modèle, la marque, et les fonctions de connexion est inscrite sur le dos de l’appareil, une signalétique plus discrète aurait pu être envisagée.

Malgré ces quelques critiques mineures, il faut reconnaître  que la qualité de la constrution et de la finition de cet ampli sont exemplaires et augure d’une bonne pérennité.